Il est actuellement à Nabeul 7 H 12
Contact Vidéos News : > s'inscrire

retour à l'accueil Nabeul.Net en favoris infos sur le copyright Livre d'or Envoyer à un ami

A Nabeul :
Nabeul, Tunisie Météo
 

Geographie de Nabeul Histoire de Nabeul Nabeul pratique Nabeul au coeur de la Tunisie Evenements actuels dans le gouvernerat de Nabeul Merveilles du cap bon Saveurs de Nabeul On parle de Nabeul ... cartes postales d'hier et d'aujourd'hui ... Artistes artisans de Nabeul Journée sine qua none à NABEUL La fameuse jarre de Nabeul

Des associations de Nabeul nous ont communiqué ces éléments :

Communiqué de presse FEM/1207 14 juin 2002
Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes
565ème et 566ème séances - matin et après-midi

LES EXPERTS DU CEDAW QUALIFIENT LA POLITIQUE EGALITAIRE DE LA FEMME TUNISIENNE D'EXEMPLAIRE POUR LE MONDE ARABO-MUSULMAN

Ils invitent le gouvernement à retirer ses réserves à la Convention
La volonté politique "admirable" en matière d'égalité entre les sexes de la Tunisie, les moyens ingénieux mis en place et le courage dont elle a fait preuve pour braver les stéréotypes du bassin méditerranéen ont valu à la délégation menée par la Ministre des affaires de la femme et de la famille, Mme Néziha Ben Yedder, les félicitations unanimes du Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes. Les experts du Comité étudiaient les troisième et quatrième rapports de la Tunisie qui, devenue partie en 1980 à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, présentait les mesures prises entre 1992 et 1998 pour protéger les droits des femmes.
Les experts ont toutefois regretté que la Tunisie ait maintenu des réserves à certaines dispositions de la Convention relatives au mariage et à la vie de famille ainsi qu'à la nationalité. L'experte de la Tunisie, Mme Emna Aouij, première femme à accéder à la magistrature en Tunisie et dans le monde arabe, n'était pas autorisée à participer au débat conformément au règlement du Comité.
Dotée d'un héritage fortement patriarcal, la Tunisie a choisi une voie créative et ingénieuse pour émanciper les femmes, a signalé l'experte de la Turquie, Mme Ayse Feride Acar. Le Code du statut personnel, dont la réforme a permis notamment de bannir la polygamie et de réglementer le divorce, a été qualifié de modèle exemplaire pour le reste du monde arabo-musulman par l'experte du Sri Lanka, Mme Savitri Goonesekere. Comme l'a expliqué son Ambassadeur auprès des Nations Unies, M. Noureddine Mejdoub, la Tunisie a tiré parti d'une tradition d'égalité née, dès l'indépendance en 1956, de l'interprétation d'un Islam sage et respectueux de la personne humaine. La Tunisie est allée loin pour défier le conservatisme et nous avons conscience d'avoir apporté un renouveau dans la pensée arabe.
Selon les chiffres avancés par la Ministre, le taux de scolarisation des fillettes âgées de 6 ans est de 99% , le taux d'illettrisme chez la femme est passé à 36,2% en 1999 contre 80,45 en 1996. En 2001, 35% des bénéficiaires de crédits octroyés par la Banque tunisienne de solidarité étaient des femmes contre 10% en 1997. 9,3% des portefeuilles ministériels sont détenus par des femmes et 30% des professeurs d'université sont des femmes. Parmi les législations avant-gardistes promulguées depuis 1995, figure notamment la mise en place du système de communauté de biens entre les conjoints.
Toutefois, les nombreuses réserves aux articles 9 (nationalité), l'article 15 (égalité devant la loi) et l'article 16 (droit matrimonial) de la Convention émises par le gouvernement ont été perçues comme ne rendant pas justice aux réalisations accomplies. L'experte de la France, Mme Françoise Gaspard, a engagé l'Etat partie à lancer un débat sur la question de l'égalité devant l'héritage, qui est non seulement une question de parité mais également un enjeu économique de développement. L'Etat partie a assuré le Comité de sa détermination à parvenir à lever ses réserves, en particulier celles portant sur l'article de la Convention sur la nationalité qui n'est pas transmise automatiquement de la mère à l'enfant. De même que pour les questions d'héritage, l'Etat partie a expliqué qu'il lui fallait maintenant surmonter des obstacles religieux et culturels.

Qui sommes nous?

Nos célébrités

Panorama

Fans de Nabeul.Net
Le Cap Bon autrement


Visiteur N°: 16754457

Conception et réalisation par Monique Hayoun, musique par Anouar Moumen
© Copyright 2002-2019 Nabeul.Net. Tous droits réservés.